Wiki Jojo's Bizarre Encyclopédie
Advertisement
Wiki Jojo's Bizarre Encyclopédie
Je dessine "JoJo" sur le thème de « l'hymne à la vie », « la grandeur de l'être humain ». Je tiens à ce que mon héros aussi vienne à bout des dangers sans recourir à des machines ou la technologie, mais au moyen de son propre corps. C'est parce que je suis de l'avis que les sciences ne font pas forcément toujours le bonheur de l'homme.

— Hirohiko Araki

Jojo's Bizarre Adventure (Classic English Logo Vector).png

JoJo's Bizarre Adventure (ジョジョの奇妙な冒険, JoJo no Kimyō na Bōken) est un manga écrit et dessiné par Hirohiko Araki. Ayant d'abord été prépublié dans le journal hebdomadaire Weekly Shōnen Jump de 1987 à 2004, pour les parties 1 à 6, il change ensuite de cible pour passer dans le mensuel Ultra Jump à partir de la septième partie de 2004 jusqu'à nos jours.

JoJo's Bizarre Adventure est toujours en publication à l'heure actuelle et a dépassé les 100 volumes, devenant très vite une œuvre majeure de la bande dessinée. La série a laissé depuis le début de sa parution une empreinte dans la culture populaire, inspirant nombre d'artistes et laissant une ribambelle de phrases cultes et références à travers tout média.

Présentation et influence[]

L'histoire de JoJo est partagée entre deux continuités. La première comprend les parties 1 à 6, détaillées dans le Weekly Shonen Jump de 1987 à 2003, tandis que la second comprend les parties 7 et 8, publiées dans l'Ultra Jump de 2004 à nos jours. L'intrigue à travers ces histoires est fournie dans des arcs multi-chapitres détaillant des conflits mélodramatiques précaires entre des parties définies à la fois par des pouvoirs surnaturels uniques, principalement par le phénomène de Stand polyvalent et des ambitions, attitudes ou standards moraux exclusifs. Le ton de ces arcs varie, alternant aventure, suspense, mystère et horreur ; toujours par l'action et avec une comédie souvent intégrée. En règle générale, une race apparaît parmi les héros d'une histoire pour intercepter un puissant antagoniste central.

Résumés[]

Première continuité[]

La première continuité fait suite à une querelle intergénérationnelle entre la famille Joestar et diverses forces du mal, la plus importante étant Dio Brando et ses partisans.

Les trois premières parties constituent une trilogie après laquelle Hirohiko Araki avait l'intention de mettre fin,[1] mais JoJo's Bizarre Adventure a néanmoins continué après la fin de la troisième partie. 

Partie 1[]

Part1logo.png

La première partie Phantom Blood, qui se déroule en Angleterre en 1880, suit Jonathan Joestar alors qu’il mûrit et finit par combattre son frère adoptif, le rusé et impitoyable Dio Brando, qui devient un vampire avec l'aide d'un ancien Masque de Pierre. Jonathan est formé par William Antonio Zeppeli dans l'énergie vibrante de l'Onde, maniée dans le corps humain et transférée dans le combat au corps à corps, seul moyen sûr de vaincre les Vampires et leurs sbires zombies.

Partie 2[]

Part2logo.png

La deuxième partie Battle Tendency voit le petit-fils de Jonathan, Joseph Joestar, traverser le monde dans les jours qui ont précédé la Seconde Guerre mondiale en 1938 pour combattre les Hommes du Pilier, une ancienne race d'hommes hostiles, responsables de la création du Masque de Pierre. Comme son grand-père, Joseph subit un entraînement intense aux côtés de Caesar Anthonio Zeppeli, le petit-fils de Will, par le billait de Lisa Lisa et tente de protéger la pierre rouge d'Aja, un joyau recherché par les Hommes du Pilier pour compléter le Masque de Pierre et leur accorder l'immunité au soleil.

Partie 3[]

Part3logo.png

La troisième partie Stardust Crusaders, se déroule en 1989 alors que le petit-fils de Joseph, Jotaro Kujo, accompagne Joseph, Mohammed Abdul, Noriaki Kakyoin, Jean-Pierre Polnareff et Iggy de Tokyo au Caire pour combattre Dio et sauver sa mère de son influence mystique. Désormais, les alliés et les méchants utilisent principalement les Stands à défaut de l'Onde, une représentation généralement humanoïde de l'esprit de la personne, qui est devenue l'une des caractéristiques les plus importantes de la série, changeant drastiquement les chorégraphies des combats.

Partie 4[]

Part4logo.png

La quatrième partie Diamond is Unbreakable se déroule dans la ville fictive de Morio, au Japon, en 1999. Elle suit le fils illégitime de Joseph, Josuke Higashikata, alors qu'il rencontre des amis et des ennemis parmi une foule de nouveaux utilisateurs de Stand créés par L'arc et la flèche, deux objets qui ont donnés son stand à Dio. Avec Okuyasu Nijimura, Koichi Hirose, Jotaro Kujo et Rohan Kishibe, il poursuit le tueur en série Yoshikage Kira.

Partie 5[]

Part5logo.png

Dans la cinquième partie "Golden Wind", en Italie 2001, le fils de Dio, Giorno Giovana, se fraye un chemin au sommet de Passionne, le gang le plus puissant d’Italie. Alors qu’il complote pour renverser le mystérieux Boss afin de protéger la population civile de son trafic de drogue, il coopère avec Blono Buccellati, membre du gang, et Leone Abbacchio, Guido Mista, Pannacotta Fugo et Narancia Ghirga, chargés de protéger la fille du Boss, Trish Una, de l’équipe assassine La Squadra di Esecuzione.

Partie 6[]

Part6logo.png

La sixième partie Stone Ocean, se déroule en 2011 alors que Jolyne Cujoh, la fille de Jotaro, est accusée de meurtre et emprisonnée dans la prison de Green Dolphin Street. Jotaro se fait voler ses souvenirs par le Stand Whitesnake après avoir tenté de libérer Jolyne. Elle décide alors de rester emprisonnée pour découvrir à la fois qui est le manieur de Whitesnake et ce qu'il compte faire avec les souvenirs de Jotaro et de son Stand. Tout au long de son aventure, Jolyne est alliée à Emporio Alniño, Hermes Costello, Foo Fighters, Narciso Anasui et Weather Report.

Deuxième continuité[]

Partie 7[]

Part7logo.png

Situé aux États-Unis, Steel Ball Run suit l'épique course à cheval de la "Steel Ball Run", Jayro Zeppeli, un maître de la technique unique de Rotation, cherche à gagner l'énorme prix de la course. Il est suivi par l'ancien ace-jockey paraplégique Johnny Joestar qui cherche à apprendre la Rotation afin de retrouver sa capacité à marcher. Cependant, ils découvrent une conspiration du gouvernement menée par le président américain Funny Valentine qui vise à rassembler les reliques d'un saint anonyme qui attribue des Stands à leurs détenteurs et ils doivent rassembler avec les nombreux assassins du président, y compris le prometteur Diego Brando.

Partie 8[]

Part8logo.png

Quelques siècles plus tard en 2011, JoJolion débute et Yasuho Hirose, étudiante à l'université, découvre un homme amnésique à Morio après le tremblement de terre (alors contemporain) du Grand Est. Tous deux décident alors d'enquêter sur l'identité passée de Josuke, nom qu'il obtient plus tard, initialement supposée être celle du médecin du navire Yoshikage Kira, et les circonstances de sa présence en ville, le laissant dans les soins de la famille Higashikata. Les deux personnages découvrent alors les secrets les plus sombres de la famille et un trafic de drogue impliquant une race mystérieuse d'êtres humanoïdes et un fruit tout aussi mystérieux.

Adaptations[]

Animation[]

'JoJo's Bizarre Adventure est le manga Shueisha ayant attendu le plus longtemps une adaptation animée à la télévision, attente qui s'est terminée avec la série d'animation JoJo's Bizarre Adventure diffusée à partir d'octobre 2012 jusqu'en avril 2013 (ainsi séparé des débuts du manga par 25 années). La partie 3 (en deux saisons) de 2014 à 2015 s'ensuivit, puis la partie 4 en 2016, et enfin la partie 5 d'octobre 2018 à juillet 2019. Le studio d'animation David Production s'occupe de cette adaptation sur toutes les parties.

Cet anime, donnant un coup de jeune à une série plutôt difficile d'accès (tomes épuisés ou rares, dessin daté dans les débuts), à donné une seconde vie à la série en lui permettant d'atteindre un statut populaire au niveau mondial, là ou auparavant elle étais plutôt confidentielle en dehors du Japon.

Toute la série est sortie en France chez Kazé.

OAV[]

Deux séries d'OAV portant sur la Partie 3 sont sorties, respectivement en 1993-1994 et en 2000-2001. La première série reprend la deuxième moitié de la trame de la partie 3 tandis que la seconde narre la première moitié et permet donc d'avoir l'histoire au complet. Le déroulement des événements prend certaines libertés avec le manga et occulte la plupart des combats secondaires sans pour autant dénaturer son propos.

Ces OAV sont sortis en DVD en France dans un coffret intégral édité par Declic Images.

Film D'animation[]

Un film portant le titre de JoJo's Bizarre Adventure Phantom Blood a été diffusé au cinéma le 17 février 2007 au Japon. Reprenant sommairement l'intrigue de la artie 1, il est actuellement totalement introuvable à l'achat ou sur internet pour des raisons restées inconnues. Seules quelques séquences subsistent sur la toile.

Film Live[]

Un film live, nommé Jojo's Bizarre Adventure : Diamond is unbreakable - Chapter 1 est sorti en 2017 au Japon. Il est réalisé par Takashi Miike, et adapte les premiers tomes du manga du même nom.

Jeux Vidéos[]

Du fait de la longévité du manga, la première représentation de JoJo's Bizarre Adventure dans un jeu vidéo se fait dès la Famicom (la NES chez nous) en 1988 dans Famicom Jump : Hero Retsuden. Depuis, la série est présente dans chaque jeu crossover du Shonen Jump (les plus notables étant Jump Ultimate Stars sur Nintendo DS et J Star Victory Versus sur PS3 et PS4). Les jeux estampillés JoJo's sont quant à eux :

Publication de JoJo's Bizarre Adventure en France[]

La série a la particularité d'avoir été éditée en intégralité et dans l'ordre en France : on note tout de même un décalage de quelques tomes par rapport au Japon. À titre de comparaison, la série a commencé avec la partie 3 aux États-Unis.

Deux éditeurs se sont partagé la tâche : du tout début du manga jusqu'à la partie 4, il s'agissait de J'ai Lu dans sa collection manga. Depuis la partie 5, et jusqu'à la partie 8, il s'agit de Tonkam.

La raison est que la série, comptabilisant des ventes en deçà des chiffres espérés malgré un noyau fidèle de fans, fut simplement abandonnée par le premier éditeur au dernier volume de la quatrième partie en 2006. L'éditeur Tonkam reprend la publication en 2007 avec la Partie 5 et décide à partir de 2013 de rééditer les parties déjà éditées par J'ai Lu mais épuisées depuis longtemps, en commençant par la Partie 3 puis la Partie 1 courant juillet 2014. La Partie 2 suivit dès janvier 2015, avant la réédition de la Partie 4 à partir du mois de juillet de la même année. Comptant toujours un succès d'estime plus que commercial, l'éditeur continue à publier la série à un rythme régulier et est actuellement quasiment à jour avec la publication japonaise.

Un hors série nommé Rohan au Louvre, dont le protagoniste est un personnage de la Partie IV et le personnage principal de plusieurs hors-séries, a également été publié en 2010. Fait exceptionnel, il est vendu dans la boutique officielle du musée du Louvre en plus des circuits habituels.

En avril 2016, Tonkam a sorti Rohan Kishibe, un spin-off de la série Jojo's Bizarre Adventure qui prend la forme d'un recueil de 5 histoires mettant en scène Rohan Kishibe, le mangaka bien connu de la Partie IV : Diamond is Unbreakable. L'une de ces histoires s'intitule Rohan chez Gucci et est présentée comme étant la suite de Rohan au Louvre.

Références et influences de JoJo's Bizarre Adventure[]

De nombreuses références au cinéma moderne, à la télévision, à la mode, aux beaux-arts et (en particulier) à la musique populaire sont facilement identifiables à travers JoJo dans de nombreux contextes et à la fois la caractérisation et la nomenclature des acteurs. Des exemples de théorie physique, mathématique et psychologique, de biologie, de technologie, de mythologie, de phénomènes naturels, d'événements historiques et de segments d'autres travaux artistiques éclairent la conception et la fonctionnalité de la multitude de stands uniques. La série fait parfois des développements fantaisistes sur la théorie scientifique contemporaine dans la création des voies par lesquelles certains peuplements et autres puissances exercent leur influence sur la nature.

Morio, ville et base japonaise fictive de Diamond Is Unbreakable et en tant qu'incarnation distincte dans le courant JoJolion partage ses coordonnées avec la ville natale d'Araki, Sendai, en supposant une description plus détaillée culturellement et en faisant références à des sujets plus contemporains (comme le tremblement de terre de Tōhoku 2011) que d'autres paramètres. De plus, le mangaka Rohan Kishibe, un résident de Morio, présent dans Diamond is Unbreakable, revient comme guide dans un certain nombre de spin-off de JoJo.

Le trait d'Araki, d'abord très similaire aux mangas des années 80 (fortement inspiré de Sakigake!! Otokojuku et de Hokuto no Ken) devient au fil des parties plus fin et plus proche de ses inspirations artistiques personnelles. Les personnages, à la base très virils et musclés, deviennent plus androgynes à partir de la partie 4, jusqu'à la partie 6 centrée quasi uniquement sur des personnages féminins. Son dessin à gardé depuis cette particularité en offrant des dessins très soignés et des poses extravagantes emblématiques de la série.

Une des particularités les plus notoires de JoJo's est aussi son nombre colossal de référence envers la mode, la musique (principalement le rock et la pop du moment) et divers styles d'art, que ce soit dans les noms des personnages, de leur pouvoir, ou les situations qu'ils vivent.

Depuis sa première parution en 1987 et jusqu'à nos jours, JoJo's Bizarre Adventure est une référence indéniable du shonen et du manga en général. De ce fait, la série est restée dans la mémoire via ses divers concepts et personnage extravagants. Nombre d'artistes se revendiquent de l'école d'Araki, aussi bien par hommage que pour inspirer des gros pans de leur propre œuvre.

De nombreux moments du manga, notamment de l'anime, sont depuis rentrés dans l'imaginaire populaire comme des répliques cultes. "Za Warudo" (The World) et "but it was me, Dio !" de Dio, To Be Continued de l'anime, les fameuses poses inspirées des photos de mode, le thème musical des Hommes des Piliers… Beaucoup de ces moments et d'autres, sont devenus des memes parmi les plus reconnus.

Vois aussi[]

Liens externes[]

Références[]

  1. JoJonium Special Interviews: Volume 8, Jotaro Kujo
Advertisement