FANDOM


Que c'est pénible... (やれやれだわ Yare Yare Dawa)

— Jolyne Cujoh

Jolyne Cujoh (空 条 徐 伦 Kujo Jörin) est la protagoniste de la Partie VI : Stone Ocean, ainsi que la sixième JoJo de la série.

Jolyne est la fille de Jotaro Kujo, et la seule "JoJo" de sexe féminin à ce jour. Condamnée pour un meurtre qu'elle n'a pas commis, elle est envoyée à la Prison de Green Dolphin Street, où elle va enquêter et affronter le plus proche disciple de DIO, le prêtre Enrico Pucci.

Grâce à une amulette confiée par son père, Jolyne réveille rapidement son Stand basé sur un fil, Stone Free.

ApparenceModifier

Jolyne est une jeune fille de taille supérieure à la moyenne et d'allure athlétique. Elle a des cheveux plutôt longs. Sa coupe principale se compose de deux chignons, entourés par deux tresses qui se rejoignent pour n'en former qu'une à l'arrière de sa tête, sa frange est de la même couleur que ces deux tresses (c'est-à-dire de couleur claire), et le reste de ses cheveux est d'une couleur foncée.

Jolyne est souvent maquillée et porte une tenue constituée d'un haut court et d'un pantalon sur lequel apparaissent des petits carrés. Son haut ainsi que son pantalon sont pourvus d'un motif de toile d'araignée, en référence au pouvoir de son stand Stone Free.

Elle possède un tatouage représentant un papillon et une dague sur le bras gauche, ce symbole est également présent sur son haut.

Tout au long de l'histoire son apparence évolue, passant d'une jeune fille bien bâtie à une combattante athlétique. Certains disent que son apparence se masculinise au fil de l'histoire.

PersonnalitéModifier

Volage et plutôt brute, Jolyne était facilement considérée, dans son adolescence, comme une délinquante et une cause perdue. Agacée par l'absence de Jotaro dans sa vie, elle essaya plusieurs fois d'attirer l'attention de son père en commettant plusieurs crimes mineurs, et fut envoyée en prison pour certains d'entre eux. De par l’absence de Jotaro, il a été dit que Jolyne était dépendante de l'affection et de l'approbation d'autrui. Elle n'hésitera pas à couvrir l'accident de Roméo, son petit copain, quitte à être condamnée à 15 ans de prison.

Après l’acquisition de son Stand et avoir été informée du réel amour que lui porte son père, Jolyne semble considérablement mûrir, et devient plus courageuse et confiante. Le sauvetage de Jotaro, tombé dans le coma à cause d'une attaque de Whitesnake, devient alors sa première priorité.

Jolyne conserve son attitude téméraire tout au long de l'histoire. En tant qu'ancienne délinquante vivant dans une prison haute sécurité, Jolyne a dû s'endurcir et peut se montrer particulièrement grossière. Ses rares interactions avec ses ennemis tournent souvent en railleries ou en menaces de mort, sachant à quel point certains d'entre eux sont méprisables. Elle est également capable de s'affirmer très agressivement, en particulier pour se faire respecter en prison, et conseilla même à F.F. de confronter violemment un détenu qui l'a dépassé dans une file d'attente pour acheter son déjeuner. Jolyne est particulièrement violente dans ses combats; elle n"hésite pas à utiliser son Stand pour blesser sans retenue ses adversaires, en leur incisant les oreilles et les ongles par exemple. Elle possède également un côté vindicatif, et rembourse dix fois tout mal commis contre elle, notamment en coupant indirectement la langue de Romeo pour sa trahison. De plus, Jolyne garde toujours une rancune envers Gwess, sa première ennemie, et ne veut plus rien faire avec elle, malgré les efforts de cette dernière pour bien se comporter avec Jolyne.

Jolyne possède une détermination incroyable et la maintient à travers plusieurs combats, ce qui inspire souvent ses compagnons. Après avoir appris le plan de DIO, Jolyne éprouva de la fierté pour sa lignée et choisira de poursuivre les efforts de son père pour sceller la menace que DIO avait laissé derrière lui. Forte, elle résistera aux épreuves auxquelles elle fera face et poursuivra son objectif, sans tenir compte de la souffrance et des risques possibles. Sa détermination est si grande qu'elle serait disposée à perdre un membre ou même sa vie pour vaincre son ennemi et sauver ses compagnons. Malgré tout, Jolyne exprima déjà ses doutes concernant sa capacité à stopper Pucci, après la seconde fuite du prêtre.

Jolyne a un sens de l'honneur, un trait commun chez les Joestar. Elle veut désespérément faire tout ce qui est en son pouvoir pour aider une tierce personne comme lorsqu'elle a aidé une prisonnière maltraitée à récupérer son argent volé. Jolyne voit le bien en chaque personne, ce qui a entraîné de nombreuses trahisons mais également l'amitié de F.F. . Elle est particulièrement douce avec Emporio, son premier vrai allié à Green Dolphin Street, et malgré qu'il soit son ennemi, elle n'a pas voulu tuer le Bébé Vert. Sa principale motivation pour enquêter sur Whitesnake était son amour pour son père, et Pucci exploita cette affection pour lui échapper, la première fois.

En dehors du combat, Jolyne se comporte comme une banale jeune fille, sinon une adolescente, traînant avec ses amis et s'occupant du mieux qu'elle peut dans la prison. Contrairement à son père, Jolyne est plutôt extravertie et exprime facilement ses sentiments envers les autres. Elle est une personne sociable capable de converser avec une grande facilité.

Jolyne se démarque pour être quelque peu libertine, étant la première et seule JoJo avouant se masturber, et affirmant même avec nonchalance que la capacité des escargots à copuler avec n'importe quoi la rend un peu jalouse. Elle reste néanmoins horriblement embarrassée d'en parler publiquement, et être aperçue dans l'acte par un garde lui fit profondément honte.

Hirohiko Araki, le créateur de Jojo's Bizarre Adventure, a créé Jolyne dans l'espoir de "rattraper" sa tentative précédente (et à ses yeux, échouée) de créer une «bonne protagoniste». En plus d'offrir un contraste intéressant, il pense qu'elle est une «vraie femme», et que c'est un trait qui manque cruellement dans le milieu des shonens. La dissemblance de Jolyne et de son père a été conçue pour que son caractère dépasse les archétypes typiques de la fiction japonaise.

CapacitésModifier

StandModifier

Article principal : Stone Free
StoneFree

Matérialisation de Stone Free

Stone Free est un Stand offrant à Jolyne la capacité de défaire la quasi-totalité de son corps en un fil. Cela en fait un Stand très polyvalent, lui permettant aussi bien d'écouter une conversation à distance (à la manière d'un téléphone à ficelle), que de s'échapper et se cacher en se défaisant elle-même, jusqu'à devenir un long fil.

Lorsqu'elle rassemble ce fil, Jolyne peut matérialiser Stone Free, partiellement ou en entier. Stone Free est un Stand humanoïde doté de statistiques comparables à celles des Stands les plus puissants, avec un A en Destruction, Durabilité, et Potentiel.

Contrairement au reste de sa famille, Jolyne réveille son Stand en se coupant le doigt avec une amulette (qui s'avérera plus tard être un fragment de la Flèche) lui ayant été confiée par son père.

Talents PersonnelsModifier

JolyneCombat

Jolyne en position de combat

  • Intelligence : L'un des meilleurs atouts de Jolyne est son imagination. La polyvalence du pouvoir de son Stand lui offre un large choix de techniques qu'elle n'hésite pas à utiliser. Par exemple, quand Pucci se servit de C-Moon pour inverser le corps de Jolyne, elle utilisa Stone Free afin de créer un "Ruban de Möbius" sur son corps, la rendant invulnérable à ce pouvoir.

Tout comme les autres Joestar, Jolyne excelle particulièrement pour utiliser tout ce qui peut se présenter à son avantage, tel qu'entre autres, l'environnement ou le pouvoir de l'ennemi. Sa vivacité lui permit de déjouer de nombreux adversaires.

Jolyne combine ses stratégies avec un haut niveau d'imprudence, se mettant souvent en danger pour surprendre ses ennemis avec une attaque non-anticipée. La nature particulière de sa capacité lui donne l'assurance de subir plusieurs blessures qu'aucun autre manieur de Stand ordinaire ne risquerait en combat.

Malgré tout, l'intelligence de Jolyne peut parfois être expliquée par son intuition, certaines de ses actions se basant sur de la pure chance.

  • Combat au Corps à Corps : Jolyne s'avère être également capable de se défendre sans l'aide de son Stand, comme l'a démontré son combat contre Viviano Westwood. Elle possède une importante connaissance de self-défense, qu'elle met en oeuvre au cours de l'histoire, notamment contre Pucci.

HistoireModifier

Jolyne Cujoh est née en 1992. Elle est envoyée en prison après une affaire de meurtre avec son petit copain Roméo. Lors d'un entretien avec son avocat, celui-ci lui donne un talisman qui appartenait à Jotaro Kujo. Elle se coupe avec et le jette, il s'agit en réalité d'un morceau de la Flèche (voir la partie IV : Diamond Is Unbreakable), un puissant artefact qui permet à une personne de développer un Stand si elle est assez forte pour le supporter, dans le cas contraire, la flèche tuera la personne faible. Après quelques jours elle finit par développer un Stand. Au début ,il ne s'agit que de fils sensibles qui permettent de ligoter quelqu'un ou d'entendre des conversations, elle se servira d'ailleurs de ces fils pour tuer son avocat corrompu. Son Stand ne montrera sa vraie forme que lors de son combat contre Goo Goo Dolls. Son stand possède le fameux cri "ORA ORA ORA", tout comme Star Platinum, le Stand de son père.

Lors du combat final, elle mourra, les bras complètement découpé par le stand de pucci, Made in Heaven.

Anecdotes Modifier

  • Araki précise que faire un arc avec pour Jojo une fille a été un vrai défi pour lui, il avait dû passer au-delà des clichés et Jolyne devait être en mesure de prendre des coups, saigner et se battre même si son ennemi est un homme.
  • Jolyne, Fly High with GUCCI est le second one-shot de Hirohiko Araki pour le magazine de mode Spur, cette fois-ci mettant en scène Jolyne.
  • Il semble que son design ait inspiré Juri dans le jeu de combat Street Fighter.

GalerieModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .