Wiki Jojo's Bizarre Encyclopédie
Advertisement

Kaato Higashikata (東方 花都 Higashikata Kāto) est un personnage apparaissant dans la Partie VIII : Jojolion.

Kaato est l'ancienne épouse de Norisuke Higashikata IV, ainsi que la mère de Jobin, Hato, Joshu et Daiya Higashikata. Après avoir été condamnée à 15 ans d'emprisonnement après le meurtre d'un enfant, elle est déterminée à être dûment récompensée pour son temps passé en prison, à sa libération.

Kaato est l'utilisatrice d'un Stand prenant la forme d'un paquet de cartes, dont le nom se doit toujours d'être révélé.

Apparence[]

Kaato est une femme de 52 ans, aux cheveux noirs et mi-longs séparés au milieu, avec deux chignons de chaque côté, se terminant sur deux couettes coiffées en spirale. Dans la version coloré du manga, ces cheveux ont des reflets verts.

Elle est vêtue d'une longue robe composée de bandes autour de la taille, et d'un bas de couleur blanche, ornée de plusieurs motifs de dos de cartes à jouer sur la poitrine et les hanches, contenant l'emblème de la famille Higashikata. Elle porte également de grands bracelets rectangulaires sur chacun de ses poignets.

Malgré son âge, Kaato possède incontestablement une beauté remarquable.

Personnalité[]

Kaato est une femme, ayant une forte prestance, elle apparaît toujours calme et chassieuse, comme si elle était aux dessus de la situation. Elle est une personne forte et déterminée. Kaato apparaît comme une femme mystérieuse, révélant différentes parties de sa personnalité selon la personne avec qui elle discute. Avec sa famille, elle agit comme une mère de famille très protectrice, très maternelle, prête à tout pour le bien de sa famille. Elle agit de manière la plus naturelle et privilégiée avec son fils Jobin, dû au fait où elle eux plus de temps avec lui, avant son emprisonnement. Kaato est prête à tout pour ses enfants, commesacrifier quinze années de sa vie pour son fils Jobin. Durant les flashbacks, elle apparaît toujours prêt de sa famille, toujours aimante et a leurs services, et très protecteurs. Elle déclare vouloir vivre pour le bien de son fils Jobin.

Malgré son amour pour sa famille qui est une composante majeure pour elle, elle peut se révéler sévère voire violente envers ses enfants, s'il commente des actes déplacés. Lorsque Joshu attaque Kaato et tente de la dénuder, cette dernière rapplique immédiatement, en l'attaquant avec une chaise via son stand. Selon elle, la vie est injuste, les humains naissent et sont inégaux, mais cherche tous à s'élever vers le bonheur, et, elle, cherche à s'élever, et aussi, les membres de sa famille, indiquant, encore une fois son amour pour eux, et son envie de les élever vers le bonheur. Pour, aider ceux qu'elle aime, elle est prête à tout, comme lorsque Jobin se retrouve en mauvaise situation, elle n'hésite pas à garder son calme, et sacrifier un adolescent, le tuant de sang-froid, pour sauver son fils. Elle affirme être une femme, ne voulant pas que sa vie soit dictée par les hommes, elle veut être la seule à décider de son futur, un autre exemple, elle décide de sacrifier un enfant au lieu de se sacrifier elle-même pour guérir Jobin de sa malédiction.

Malgré son homicide sur un mineur, le personnel de la prison, lui déclare l'avoir grandement apprécié, Kaato, même en prison garde toujours sa prestance.

C'est une femme sûr d'elle, intelligente, provocatrice et manipulatrice, elle rentre par exemple par effraction chez Norisuke après ses quinze années de prison, et n'hésite pas à entrer dans le salon pour parler à ses enfants de manière décontractée ou bien se mettre en maillot de bain, et se reposer sur le hamac de la maison. Elle n'hésite aussi pas à réclamer la moitié de la maison et de l'argent à son mari, et ne faiblit pas face à sa rage. Elle est en opposition avec son ex-mari, Norisuke et s'oppose fortement à lui, cependant, elle, aime profondément sa famille, et veut tous les aider.

Kaato est une femme sûre d'elle et peut apparaitre froide et menaçante envers ceux qu'elle ne considère pas, comme elle le démontre en lançant un regard menaçant face à Josuke se trouvant dans la maison de sa famille. Elle semble ne pas le considérer, ou bien même le voir comme un ennemi. Kaato montre aussi une grande assurance en cachant de nombreux objets en prison grâce à son stand, et un détachement total envers son mari, en jetant son alliance de manière décontractée.

Histoire[]

Passé[]

Kaato et Jobin sacrifie un garçon

Quinze années avant le début de la série, Kaato Higashikata est une femme mariée à Norisuke Higashikata, elle est une femme aisée, s'occupant de ses trois enfants, Jobin, Hato et Joshu, et est enceinte de Daiya, qu'elle ne tardera pas à faire naître. Un jour, alors que Kato déjeune à l'extérieur de la maison avec Hato et Jobin, qui est son fils ainé, et celui avec lequel elle à pu développer plus de liens que tous les autres, elle découvre un temple ou est enterré le corps du saint Johnny Joestar. Kaato s'occupe énormément et particulièrement de son ainé Jobin, qui, est un enfant touché par la malédiction de pierre, qui à dix ans transforme l'ainé garçon de la famille Higashikata en pierre, pour sauver l'enfant, la mère de l'ainé se sacrifie toujours pour permettre à son enfant de survivre et continuer sa vie. Kaato parfois mène son enfant dans un camp de scouts, dans lequel il passe des journées lorsque cette dernière est occupée.

Il sera révélé, qu'un des scouts et obsédé par la mère de Jobin et lui ordonne des photos d'elle nue, ou des sous-vêtements. Ce dernier, battra Jobin régulièrement, et un jour, iras jusqu'à vouloir l'obliger à commettre un meurtre, Jobin, blessera alors la brute, en développant son stand. L'enfant terrifié se rendra voir sa mère, Kaato s'occupant de sa famille, comprendra la situation, et calmement, partira avec Jobin récupérer le corps blessé de l'enfant, et le cachera dans le coffre de leurs voitures. Son enfant paniqué, lui hurlera d'appeler plutôt une ambulance, Kaato ayant un plan, prendra son enfant dans ses bras et le consolera en insistant sur le fait qu'il n'a rien fait et doit oublier ce qui se passe.

Kaato console Jobin

Elle lui déclarera qu'elle ne veut pas vivre pour les hommes mais veut vivre pour lui, son enfant. Elle révélera à son enfant, qu'elle s'intéresse à la légende de Johnny Joestar et au temple auquel il est enterré. Elle tirera alors le corps de l'enfant blessé en déclarant à son enfant que la vie est injuste, et qu'elle va, faire en sorte de faire monter Jobin vers le bonheur, elle demandera alors à son enfant de se rendre dans le temple, et enterrera le corps encore vivant de l'enfant brutalisant Jobin. La cérémonie se poursuivra, et Kaato au lieu de se sacrifier pour sauver son enfant de la maladie comme la toujours faite la famille, sacrifiera un enfant, pour le bien du sien. Plus tard dans l'année, le cadavre sera retrouvé, ainsi que l'ADN de Kaato et du garçon décédé sur sa voiture, la femme sera alors accusée, à trente-sept ans, elle sera alors amenée à la prison Stone Ocean et condamnée à quinze années de prison. Elle purgera sa peine entière en ayant un comportement exemplaire, tout en étant aimée par les agents travaillant à la prison.

Walking Heart Breaking Heart[]

Kaato sort de prison

Kaato apparaît pour la première fois, à la prison Stone Ocean, la femme vient de finir de purger ses quinze années de prison, le personnel de la prison, lui rendra ses effectifs, et lui déclareras que bien que son crime n'ait pas été pardonné par la société, elle, l'apprécie beaucoup. Kaato partira alors dans une salle se changer, et révéleras un paquet de cartes, elle sortira un téléphone du paquet, révélant qu'il s'agit de son stand, capable de stocker des objets à l'intérieur.

Elle contactera alors son fils ainé Jobin, venant de voir la mort de Tamaki Damo, son fils insiste pour venir la cherche, elle rétorque qu'elle est heureuse de ça, et est impatiente de l'embrasser. Elle demande cependant à Jobin, de ne pas prévenir la famille, et qu'elle préfère réserve la surprise à Norisuke, elle semble être énervée contre lui. Elle sort alors l'alliance, qu'elle a avec lui, de son paquet de cartes, elle déclare ne pas regretter ce qu'elle à fait, mais vouloir rattraper le temps perdu et sort de la prison en jetant la bague de fiançailles.

L'Aube des Higashikata[]

Kaato se ré-introduit à sa famille

Peu de temps après sa sortie, Kaato se rendra dans la maison familiale des Higashikata, elle s'installera calmement sur le canapé, Norisuke passant dans son salon, la découvrira, et seras immédiatement choquée de sa présence. Toute la famille présente, remarquera simultanément sa présence, Joshu et Daiya ces deux enfants les plus jeunes de la reconnaîtront pas et ne feront qu'une femme inconnue dans leurs salons. Norisuke reculera complètement déboussolé, Kaato elle feracomprendre à lui et Daiya qu'elle est bien leurs mères. Elle serapprochera d'eux et sera heureuse de la beauté de sa fille Daiya, et luiparleras de la poitrine des femmes de la famille.

Elle remarquera aussi la coupe étrange de Joshu, elle continuera aussi par encenser la beauté de sa fille Hato. Comprenant la gêne dans la pièce, elle s'exclamera et ne comprendras pas pourquoi sa famille n'est pas heureuse de le voir, voyant Norisuke choqué, elle le traitera de salaud et ne voudras pas lui parler, ce dernier, lui dira qu'elle n'a pas à s'infiltrer chez eux, la femme lui fera remarquer qu'elle vivait avec lui auparavant.

Norisuke-Kaato.jpg

Norisuke continuera en déclarant qu'elle ne respecte pas l'ordre des choses, et aurait dû appeler et prévenir plutôt que de faire une telle entrée. Elle croisera le regard de Josuke adopté par Norisuke et lui lanceras un regard sombre. Elle déclarera par la suite qu'elle est venus pour voir la réaction de chaqu'un, elle s'exclamera alors qu'elle a mis au monde toute la famille et ne comprend pas le froid ambiant.

Les larmes aux yeux, elle avouera qu'elle a fait ce qu'elle pense avoirfait de juste, alors que Norisuke l'as juste abandonné et a divorcé avecelle en prison, et qu'il le payera. Hato révélera que Norisuke à toujours dis à ses enfants, que leur mère était partis, puis par la suite morte, voulant leur cacher la vérité.

Kaato humiliée par son fils Joshu

Kaato pleins de détermination déclareront à son ex-mari que si l'entreprise qu'il a à autant prospérer c'est grâce à elle, et qu'elle doit le rembourser, sinon son temps auras était perdu. Daiya, elle excitait devoir sa mère, s'approchera d'elle, Kaato la voyant voudra alors la prendre dans ces bras, mais Joshu empêchera cela en la faisant trébucher sur une chaise, la mère s'écrasera au sol, le jeune homme la provoquera alors en le considérant plus comme une étrangère dangereuse qu'autre chose.

Son fils continuera en se servant de son stand pour émailler sa robe, Kaato se retrouvera presque dénudée, humiliée par son enfant. Il continuera alors de la provoquer et l'insulter, jusqu'à ce que des cartes tombes des habits de Kaato, elle suppliera son fils de ne pas les ramasser, ce dernier, le fera et tomberas dans le piège de sa mère, une chaise sortira alors des cartes, et se planteras dans la gorge de ce dernier le mettant à terre. Elle le grondera alors en lui disant qu'elle doit le respecter, mais que malgré tout elle l'aime car il est son fils. Elle déclare alors en hurlant les larmes aux yeux, les avoirs toujours aiment et penser à eux chaque jour, après cela, elle quittera la maison partant dans un hôtel où elle loge.

Le Lagon bleu De Dolomite[]

Quelque temps plus tard, Kato sera observé de nouveau, en train deprendre un bain de soleil buvant du vin sur le hamac de la résidence Higashikata. Norisuke la remarquera, et lui hurleras dessus, la femme lui rappellera que la moitié de la maison lui appartient et qu'elle veu tvoir ses enfants, ce à quoi rétorquera Norisuke qu'elle n'en a pas l'air actuellement et lui vole son vin Krug. Kaato toujours non challenge observera Josuke dans un coin de la maison, Norisuke se rapprochera d'elle en lui déclarant qu'elle n'aura rien, il lui sommera de continuer de réfléchir sur ces actes en lui annonçant qu'elle n'a le droit à rien, il la laissera alors en lui disant qu'il ne veut plus la voie.

Kaato confronte Norisuke

Kaato, une fois son ex-mari parti sortira un téléphone pour joindre son fils Jobin, elle l'informera qu'elle est préoccupée par le fait que Norisuke prépare quelque chose, se fiant à ces tics qu'il a depuis sa jeunesse. Elle tiendra aussi informé Jobin, sur la présence de Josuke et de sa possible alliance avec Norisuke en qualifiant Josuke de squatteur. Kaato finira par confier à Jobin qu'elle pense qu'ils chercher à trouver quelqu'un, ce qui s'avèrera vrai, car leurs deux opposants recherchent réellement Rai Mamezuku.

The Wonder of You[]

Plus tard encore, la résidence Higashikata sera frappée par un assaut de Tooru manipulant les calamités grâce à son stand Wonder of U, lors de l'assaut, Tooru le manieur se feras vaincre par Josuke via une bulle de savon invisible à distance. Ce dernier s'écrasera dans le garage en sang, alors qu'il cherche à fuir le combat, il ouvre une porte et tombe face à Kato se retournant vers lui en larmes.

Capacités[]

Le Stand de Kaato prend la forme d'un simple paquet de cartes à jouer.

KaatoStand.PNG

Cependant, en plaçant des objets entre les cartes, elle est capable de les stocker à l'intérieur du paquet, comme si l'espace y était vide. Une fois stocké, si une carte contenant l'objet est retirée, il ré apparaitra immédiatement.

La taille limite des objets que Kaato peut ranger dans ses cartes reste inconnue, mais elle fut tout de même capable d'introduire une chaise de salon entière à l'intérieur de celles-ci.


Galerie[]


Trivia[]

  • En japonais, Kaato se rapproche de "card" "carte" étant donné que la plupart des femmes la famille Higashikata porte des noms ayant des rapports avec les jeux de cartes. Kaato étant la mère, a donc un nom représentant l'entièreté des cartes, indiquant son statut matriarcal et son ancienneté dans la famille Higashikata.
  • Lorsque Kaato jette son alliance, on peut observer, qu'il est inscrit dessus "C" et "N", étant les initiales de Kaato et Norisuke, indiquant que son nom peut être romanisé en "Caato", ce qu'il rapporte son nom encore plus près de l'appellation "carte".

Références[]

Advertisement